Rétrospective Luis Buñuel

Après avoir passé quinze ans et tourné une vingtaine de films au Mexique, Luis Buñuel, né au cinéma dans le giron du surréalisme, revient en Europe au début des années 1960 et achève sa carrière en France, où il collabore au scénario avec l’enfant de Montreuil, Jean-Claude Carrière. Entre 1964 et 1977, il lègue au cinéma hexagonal un cycle génial de sept films atypiques, qui ressortent en version restaurée.

Du 6 au 12 septembre : Journal d’une femme de chambre (1964)
Du 13 au 19 septembre : La voie lactée (1969)
Du 20 au 26 septembre : Tristana (1970)
Du 27 septembre au 3 octobre : Le charme discret de la bourgeoisie (1972)
Du 4 au 10 octobre : Le fantôme de la liberté (1974)
Du 11 au 17 octobre : Cet obscur objet du désir (1977)