Rétrospective Isao Takahata

Durant tout l’été, découvrez ou redécouvrez les films d’Isao Takahata à travers une rétrospective retraçant son parcours. Un maître de l’animation japonaise au même titre que son compère Hayao Miyazaki avec qui il a fondé le fameux studio Ghibli.

POMPOKO
Japon – 2006 – 1h59 – VO – Dès 8 ans
Jusqu’au milieu du XXe siècle, les tanukis, emprunts d’habitudes frivoles, partageaient aisément leur espace vital avec les paysans. Leur existence était douce et paisible. Mais le gouvernement amorce la construction de la ville nouvelle de Tama. On commence à détruire fermes et forêts. Leur habitat devenu trop étroit, les tanukis jadis prospères et pacifistes se font la guerre, l’enjeu étant de conserver son bout de territoire. Efforts dérisoires car la forêt continue de disparaître…
Pompoko est sans aucun doute un chef-d’œuvre dans lequel Isao Takahata manifeste pleinement diverses expérimentations ambitieuses en matière d’art de l’animation tout en gardant une grande profondeur humoristique, thématique et rhétorique, ce qui captivera autant les jeunes spectateurs que les adultes.
Benshi

  • Séances de Pompoko (en VOSTF uniquement) :
    Dimanche 26 août à 16h15
    Vendredi 31 août à 18h10

LE TOMBEAU DES LUCIOLES
Japon – 1996 – 1h30 – VO/VF – Dès 11 ans
Japon, été 1945. Après le bombardement de Kobé, Seita, un adolescent de quatorze ans et sa petite sœur de quatre ans, Setsuko, orphelins, vont s’installer chez leur tante. Celle-ci leur fait comprendre qu’ils sont une gêne et doivent mériter leur riz quotidien. Seita décide de partir avec sa petite sœur. Ils se réfugient dans un bunker désaffecté en pleine campagne et vivent des jours heureux illuminés par la présence de milliers de lucioles. Mais bientôt la nourriture commence cruellement à manquer. C’est précisément en affichant le soin particulier à reconstituer, ou plutôt à interpréter graphiquement certains détails que le réalisateur éveille l’attention du spectateur. C’est par ce surcroît de réalisme qu’il crée la poésie.
Positif

  • Séances de Le Tombeau des Lucioles :
    Dimanche 5 août à 18h30 (VOSTF)
    Lundi 20 août à 20h45 (VOSTF)
    Dimanche 26 août à 14h00 (VF)

GOSHU LE VIOLONCELLISTE
Japon – 1982 – 1h03 – VF – Dès 5 ans
Goshu est un violoncelliste maladroit qui souhaite égaler un jour son modèle : Ludwig van Beethoven. Souvent blâmé par le chef d’orchestre, il décide de s’entraîner sérieusement en vue d’un grand concert. Heureusement, il va se faire aider par un groupe de petits animaux. Ces derniers vont discrètement lui inculquer des vertus telles que la patience, la rigueur et l’envie de communiquer. Ce joli film fait le tour des écoles
de musique au Japon.

  • Séances de Goshu le violoncelliste :
    Mercredi 25 juillet à 16h30 (VF)
    Mardi 31 juillet à 16h35 (VF)
    Vendredi 3 août à 16h40 (VF)
    Lundi 6 août à 16h40 (VF)
    Vendredi 24 août à 17h00 (VF)
    Samedi 25 août à 14h15 (VF)
    Jeudi 30 août à 14h00 (VF)
    Samedi 1er septembre à 15h55 (VF)
    Dimanche 2 septembre à 14h00 (VF)

KIÉ LA PETITE PESTE
Japon – 1981 – 1h45 – VF – Dès 8 ans
Kié est une petite fille de 8 ans qui vit dans un quartier populaire d’Osaka, au Japon. Sa mère a quitté la maison, la laissant seule avec son père, Tetsu, un homme irresponsable. Kié a donc pris les choses en main et assure la survie du foyer. Tout en souhaitant son indépendance, Kié s’inquiète pour son père et espère secrètement le retour de sa mère afin de former à nouveau une famille unie.

  • Séances de Kié la petite peste :
    Vendredi 3 août à 18h45 (VF)
    Samedi 25 août à 16h30 (VF)
    Dimanche 2 septembre à 18h15 (VF)

PANDA PETIT PANDA
Japon – 2009 – 1h21 – VO/VF – Dès 3 ans
La petite orpheline Mimiko, habite dans la maison de sa grand-mère. Alors que cette dernière s’absente quelques jours, un bébé panda et son papa, échappés du zoo voisin, pénètrent dans la maison… Que dire de ces deux petits bijoux primitifs si gentils, si intelligents et tellement anarchistes qu’ils vous donnent envie d’aller courir dans les champs en criant des bêtises.
J-B Morain, Les Inrockuptibles.

  • Séances de Panda petit panda :
    Samedi 28 juillet à 16h25 (VF)
    Jeudi 2 août à 14h15 (VF)
    Samedi 4 août à 16h45 (VF)
    Samedi 11 août à 14h00 (VF)
    Samedi 18 août à 16h35 (VF)
    Mardi 21 août à 14h30 (VF)
    Mardi 28 août à 14h20 (VF)
    Vendredi 31 août à 16h05 (VF)

MES VOISINS LES YAMADA
Japon – 2001 – 1h44 – VO/VF – Dès 8 ans
Nonoko Yamada, une petite fille espiègle au franc parler, nous présente chaque membre de sa famille peu ordinaire. Son père, Takashi Yamada, homme d’affaires un peu bougon ; sa mère, Matsuko, au naturel spontané, un peu fainéante, vite démoralisée par les tâches ménagères et autres travaux domestiques. Quant à Naboru, son grand frère, il déteste étudier. Et enfin Shige, sa grand-mère, une septuagénaire bien bavarde qui ne rate pas une occasion de donner son avis sur tout et de s’amuser des querelles du couple.
Isao Takahata, dresse ici un portrait de famille à la fois poétique et réaliste, mêlant gravité et légèreté pour cette adaptation de la série dessinée éponyme. Il croque avec justesse, dans un style graphique très épurée, les petites faiblesses de chacun, bercé par les aléas du quotidien.

  • Séances de Mes voisins les Yamada :
    Mercredi 1er août à 14h15 (VF)
    Jeudi 9 août à 16h15 (VF)
    Mercredi 15 août à 16h15 (VF)
    Vendredi 24 août à 14h15 (VF)
    Mercredi 29 août à 16h15 (VF)

LE CONTE DE LA PRINCESSE KAGUYA
Japon – 2014 – 2h17 – VO/VF – Dès 9 ans
Adapté d’un conte populaire japonais « Le coupeur de bambou », un des textes fondateurs de la littérature japonaise, Kaguya, « la princesse lumineuse », est découverte dans la tige d’un bambou par des paysans. Elle devient très vite une magnifique jeune femme que les plus grands princes convoitent : ceux-ci vont devoir relever d’impossibles défis dans l’espoir d’obtenir sa main.
Ce film mérite la formule de chef d’œuvre du Studio Ghibli. Il en a la beauté et l’esprit. La patine d’un conte venu des profondeurs de l’Histoire et de l’inconscient d’une nation, la sobriété délicate d’un dessin qui va à l’essentiel.
Le Monde

  • Séances de Le conte de la princesse Kaguya :
    Samedi 4 août à 14h00 (VF)
    Dimanche 19 août à 18h20 (VOSTF)
    Jeudi 23 août à 14h00 (VF)
    Lundi 27 août à 17h30 (VF)
    Dimanche 2 septembre à 15h45 (VF)